Je t'aime..et toi?



Je crois en toi, Seigneur. Je crois en ton grand amour pour moi. Au delà de tous ceux qui se disent chrétiens pleins d'amour pour toi mais qui me rejettent, ne m'aiment pas je choisis Seigneur avec toi d'aimer, de bénir mes amis, mes ennemis, mon prochain! Je Te reconnais Toi Seigneur comme étant mon créateur et rédempteur. Je fais confiance en ton amitié. Je t’aime Seigneur, parce que tu m’as aimé le premier. Je veux répondre à ton amour en le faisant connaître à d’autres.

Que nous dit Jésus?
Saint Jean 15, 12-17

Jésus disait à ses disciples : « Voici quel est mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais c’est moi qui vous ai choisis et vous ai établis, pour que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit
demeure, afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. »


Un commandement???

" L’amour peut-il se commander ?!" Le Pape Benoît XVI pose cette objection dans son encyclique "Deus Caritas Est." Dieu ne nous prescrit pas un sentiment que nous ne pouvons pas susciter en nous-mêmes. Il nous aime, il nous fait voir son amour et nous
pouvons l’éprouver, et à partir de cet « amour premier de Dieu », en réponse, l’amour peut aussi jaillir en nous. " (numéro 17).

Nul ne peut nous commander de "ressentir "de l’amour ou de "tomber amoureux", en revanche nous pouvons "choisir d’aimer" nos ennemis. D’une manière primordiale, quand nous éprouvons l’amour de Dieu pour nous, la joie d’être aimé nous pousse à vouloir répondre de même. Et Dieu a nous a aimés d’abord : "Ce n’est pas vous qui m’avez choisi..."Chaque fois que nous recevons les sacrements, nous expérimentons son amour en tant que réalité permanente, comme chaque fois que nous réfléchissons au fait qu’il nous maintienne en vie. Cette expérience personnelle nous permet à la fois de comprendre l’amour et de vouloir le partager.


Mes amis!!!!

Comme l’amour, l’amitié est facilement mal représentée dans le monde d’aujourd’hui. L’amitié dont parle Jésus va au delà de la simple convenance, la tolérance mutuelle ou l’intérêt mutuel. De vrais amis partagent des secrets et une connaissance intime l’un de l’autre. De vrais amis pardonnent "encore et toujours" 77 fois 7 fois!

L’histoire d’amour entre Dieu et l’homme consiste justement dans le fait que cette communion de volonté grandit dans la communion de pensée et de sentiment, et ainsi notre vouloir et la volonté de Dieu coïncident toujours plus : la volonté de Dieu n’est plus pour moi une volonté étrangère, que les commandements m’imposent de l’extérieur, mais elle est ma propre volonté, sur la base de l’expérience que, de fait, Dieu est plus intime à moi-même que je ne le suis à moi-même". L’amitié avec le Christ signifie que je veux ce qu’il veut par amour - non pas en raison d’un ordre, mais parce que je partage ses pensées et désirs. Par conséquent je peux librement me motiver à vouloir et à faire sa volonté. Je peux dire avec saint Paul que c’est le "Christ qui vit en moi" (Gal 2,20). Que puis-je faire de plus pour connaître cet ami plus intimement ?

"C'est Christ qui vit en moi"? si Christ est là par toutes ces communions Eucharistiques comment cela se fait -il que je choisis encore d'aimer ou de rejeter alors que Christ ne rejette personne? Cela veut peut être dire que Christ entre en moi mais malheureusement c'est toujours moi qui vis en moi et non Christ ! Quand vais-je LUI laisser la place? Toute la place!

Choisis pour porter du fruit
Les commandements de Jésus sont peu nombreux, mais ils concernent tous l’amour : "Faites ceci en mémoire de moi" ; "aimez-vous les uns les autres" ; "aimez vos ennemis" ; " de toutes les nations faites des disciples ", etc... La nature essentielle et pressante de ce commandement d’amour est liée à la mission même du Christ. Il nous a choisis et il nous a envoyés pour aimer les autres. Si cet amour est authentique, issue de la vigne de son amour et fortifié par le sacrifice, il portera des fruits.

Le fruit qui dure, celui pour lequel le Christ est mort, c’est une vie éternelle d’amitié avec Dieu. Ce que je peux apporter le plus aux autres, ce ne sont pas des biens matériels ou une consolation, ou même mon amitié, mais une expérience de l’amour de Dieu pour eux, à savoir, la connaissance du Christ. "Je vois avec les yeux du Christ et je peux donner à l’autre bien plus que les choses qui lui sont extérieurement nécessaires : je peux lui donner le regard d’amour dont il a besoin. "(numéro 18).

Oh Seigneur fais nous cette grâce d'une conversion sans cesse renouvelée qui nous renouvelle dans l'amour surtout quand nous n'avons plus goût à l'amour! Jésus, enflamme mon coeur de l’amour de ton coeur et je pourrais aimer vraiment par dessus toutes mes amertumes, mes blessures, mes égoïsmes, mes .....

Seigneur Jésus, accorde-moi un désir constant et croissant de vivre ton
commandement d’amour. Éveille en moi la conscience de ton amour toujours présent dans ma vie. Que ceci m’inspire à aimer sans mesure, sans distinction de personnes, sans crainte de perdre tout, tout ce qui vaut moins que l’amour. Que mon désir de devenir ton ami me pousse à prier et à entrer de plus en plus dans ton coeur et ton esprit. Aide-moi à apporter ton amour à tous ceux que je rencontre.
Maryline
D'aprés différentes sources trouvées sur le net


( pour toi de labàs)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire




PRIÈRE pour obtenir des grâces DU SERVITEUR DE DIEU LE PAPE JEAN-PAUL II


Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×