Jésus vivant dans mes "silences"

Quelle grâce quand le matin
nous ne nous sentons aucun courage,
aucune force pour pratiquer la vertu.(…)
C'est alors le moment difficile,
on est tenté de laisser tout là ;
mais dans un acte d'amour,
même pas senti,
tout est réparé et au-delà ;
Jésus sourit…
(Sainte Thérèse)

De son vivant, tentant d'échapper à la solitude qui le cernait, Jésus n'a pas réussi à former une communauté, un nid de chaleur et de partage humains.Ceux qui viennent à lui, il ne leur dit pas : "Rejoins-nous". Il leur dit : "Suis-moi".


Cette solitude qui est la mienne veut ainsi dire Jésus assume-la, fais-la tienne. Désormais tu seras séparé de tous, comme je l'ai été. Et je serai ta seule porte d'entrée dans le Royaume.


C'est peut-être cela que signife dans sa bouche l'image de la "porte étroite" : étroite, parce qu'elle est limitée à lui seul. Mais une porte n'est jamais qu'un lieu de passage, fait pour être franchi. Ouvrant sur quelque chose.Et ce sur quoi Jésus ouvre, c'est sa "Loi du cœur",qui mène à la découverte de la tendresse de Dieu. Abba, océan de tendresse, infini d'un amour nouveau : avait-on jamais décrit "Dieu" comme le père inquiet, qui attend chaque jour devant la route poudreuse l'enfant perdu ?

Franchir la porte, faire confiance à l'homme Jésus. "Je suis la porte" : aller vers elle, la franchir, c'est réduire la solitude à néant.

Seigneur vient habiller

mes silences de ton amour et de ta paix

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.




PRIÈRE pour obtenir des grâces DU SERVITEUR DE DIEU LE PAPE JEAN-PAUL II


Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×