Parole semaine sainte

 

Parole et meditation du lundi 18 avril :« La maison fut remplie par l'odeur du parfum »



MESSAGE de la 1ère Lecture


Dans un premier temps, le Seigneur révèle son Serviteur : il l'a choisi, lui donne son Esprit, en fait le témoin de son jugement, prévoit sa méthode d'action (modération, sobriété, valorisation de la vie, constance, force et fidélité, jusqu'à ce qu'il ait réalisé toute sa mission).
Dans un deuxième temps, le Prophète perçoit son appel quand Dieu lui parle directement : il se sait pris par la main, mis à part, il est le "lieu" et la personnification de l'Alliance de Dieu et du Peuple élu, et, de ce fait, Lumière des nations et porteur de la libération qu'offre Dieu.


Pour nous, chrétiens, Jésus, désigné comme Celui qui est l'élu de Dieu à son baptême et lors de sa Transfiguration, est l'image parfaite du "Serviteur". Jésus lui-même a déclaré que le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir (Luc, 22, 24 - 27), attitude qui doit devenir celle des disciples.

Image parfaite du Dieu invisible obéissant jusqu'à la mort, et la mort sur une croix , Jésus ne se dit être en ce monde que pour
faire la volonté du Père qui l'envoie, et ce, au point qu'il ne fait rien de lui-même

Et Jésus de nous préciser que notre rôle est de le suivre toujours là où il est,et, ainsi, nous serons ses serviteurs . La communauté des croyants, dans la mesure où elle est "en Christ", témoigne également de l'image du Serviteur qu'est Jésus

Seigneur Jésus,
tu as déclaré à tes disciples la veille de ta mort, selon l'Evangile de Luc,
que le Fils de l'homme auquel tu t'identifies, n'était pas venu pour être servi mais pour servir,
et donner sa vie, en précisant que tu étais au milieu de nous "comme Celui qui sert",
et tu as signifié cet engagement de "Serviteur" en te faisant moindre qu'un esclave
en lavant les pieds de tes disciples au début de ton dernier repas avec eux :
en ces jours où le mystère de ta passion et de ta croix te révèle le parfait Serviteur de Dieu
ainsi à l'oeuvre pour notre salut, rends-moi capable de discerner ton message
en tes paroles et tes actes de miséricorde et de gratuité, et donne-moi la force
de ton Esprit Saint pour mettre en pratique ta Bonne Nouvelle qui nous sauve,
en l'actualisant dans tous mes comportements. AMEN.

Evangile

Avec cette page, nous sommes à la fin de cette approche que Jésus vit de son
"Heure" de passage au Père en sa mort-résurrection (11, 1 - 12, 36). Il a
ressuscité Lazare, et, suite à cela, sa mise à mort a été décidée par
les grands prêtres et les autres responsables Juifs, qui ont donné
l'ordre de le dénoncer pour le faire arrêter, à quiconque le
rencontrerait. Jésus a donc dû quitter Jérusalem, mais nous assistons
ici à son retour pour la Fête de la Pâque, désormais toute proche. Bien
que menacé et en principe condamné, Jésus prend le risque de revenir à
Jérusalem : après ce qui nous est raconté dans notre page, il sera
conduit en triomphe dans Jérusalem par les foules qui l'acclament, et il
ira, pour la dernière fois, enseigner dans le Temple, où des Grecs lui
seront présentés et où, pendant quelques instants il vivra une angoisse
mortelle devant ce qu'il pressent être son destin imminent. Et nous
parviendrons ainsi au terme de ce Livre des Signes, dont nous n'aurons
plus qu'à lire la conclusion. Ensuite, avec le Livre de la Gloire, nous
retrouverons Jésus en son dernier repas et ses discours d'adieu, avec
ses disciples, alors que Judas est sorti pour s'en aller le trahir et le
livrer.

Jésus arrive donc à Béthanie, chez ses amis Marthe, Marie et Lazare, juste 6 jours avant la Pâque Juive, et nous assistons ici à son accueil.

Il est l'invité d'honneur à un dîner que prépare Marthe, tandis que Lazare se trouve parmi les convives. De son côté, Marie s'occupe
particulièrement de la personne de Jésus en oignant ses pieds d'un parfum de grande qualité, dont l'odeur remplit la maison. Accueil
reconnaissant des amis de Jésus à qui il vient de rendre Lazare qu'il a relevé de la mort.

Accueil également très positif de gens qui viennent voir Jésus, dès qu'ils apprennent sa présence.

Mais accueil différent de la part d'un certain nombre des membres de cette "foule" de Juifs, qui sont là davantage par curiosité, pour voir Lazare revenu à la vie.

Cet accueil provoque également des réactions de rejet : de la part de Judas, qui conteste le geste du parfum au nom d'un service des pauvres auquel il ne croit pas, pour la bonne raison qu'il est accusé de voler l'argent du groupe des disciples de Jésus. Rejet également, et surtout, de la part des autorités Juives, absentes de cette rencontre de Jésus avec ses amis, mais néanmoins
informées de ce retour de Jésus et de son succès populaire. De ce fait, ils sont plus décidés que jamais à le faire disparaître, et ils veulent refaire mourir également Lazare, qui leur paraît un témoin gênant du succès de Jésus et des signes qu'il accomplit.


Jésus interprète l'onction que lui donne Marie comme un geste "prophétique", et une anticipation de son ensevelissement prochain : cette action de Marie "annonce" ainsi l'ensevelissement solennel et royal, que lui donnera Nicodème après sa mort sur la croix, mais également l'acclamation de Jésus comme "Roi" d'Israël lorsque, le lendemain, les foules lui feront faire une entrée triomphale dans Jérusalem. D'autre part, le tombeau deJésus étant le lieu d'où il sortira pour entrer dans sa gloire de ressuscité, l'onction que lui donne Marie prend également la dimension d'une préparation de la Gloire qui va transfigurer Jésus, le matin de sa résurrection.


Seigneur Jésus,
en lisant le récit de ton retour à Jérusalem,
alors que tes adversaires ont décidé ta mort,
nous te voyons cheminer vers le Père, auprès duquel
tu vas "passer" au terme de ton chemin dans notre histoire,
et nous sommes témoins de ton engagement
jusqu'au bout pour accomplir ta mission de salut,
et nous révéler le mystère de Dieu qui nous aime :
apprends-moi à devenir un disciple actif et engagé à ta suite,
qui, dans ses paroles et ses gestes, rend compte de ce que
tu as vécu au milieu de nous, en reproduisant sans cesse
ton image de Fils obéissant et Serviteur de ses frères et soeurs,
et en imitant ta vérité et ton amour miséricordieux. AMEN.



http://home.nordnet.fr/~lhamain

Parole et meditation du Mardi Saint 19 avril "Jésus annonce la trahison de Juda et le reniement de Pierre"


Seigneur, en cette semaine sainte, aide nous à pénétrer le mystère de ta Saine Croix. Que nous nous approprions toute la souffrance à laquelle tu t'es offerte afin de voir l'immensité de ton amour. Et qu'enfin nous aussi nous acceptions d'essuyer ton visage à travers tes pauvres et tes malheureux. Ainsi chargés d'un petit bout de ta croix nous prendrons résolument le chemin qui conduit vers toi.


Nous constatons la grande proximité qu'a de Jésus le "disciple que Jésus aimait", source de cet Evangile de Jean. Dans cette première approche
concrète de ce disciple, nous le découvrons penché sur la poitrine de Jésus de la même façon qu'il nous a été dit que le "Verbe est dans le sein du Père"! Selon un geste connu d'hospitalité orientale, Jésus traite Judas comme un invité d'honneur, à qui il remet un morceau de choix. Cet acte de générosité oblige donc Judas à se décider. Le fait qu'il accepte le morceau sans changer son projet de livrer Jésus montre qu'il a choisi le camp de Satan, et n'est plus dans celui de Jésus. La mention de la "nuit" au moment du départ de Judas n'indique pas seulement qu'il fait soir, mais que "l'Heure des ténèbres" dans laquelle doit entrer Jésus pour y vivre son "passage" au Père, est bien arrivée. Judas sorti, Jésus donne son commandement d'amour fraternel, signe qure nous sommes vraiment ses disciples, en introduction à son grand discours - testament, et après avoir annoncé son départ proche par un chemin sur lequel il devra marcher seul.

Pierre a beau protester de sa velléité d'accompagner Jésus jusqu'au bout, ce dernier lui annonce son reniement.
« Le coq ne chantera pas avant que tu m'aies renié trois fois »




Mais à cet instant Pierre connaît il vraiment Jésus?

Le dernier temps des confidences terrestres.
Nous connaissons tous nos amis, nous connaissons tous nos frères, nos soeurs, nos voisins et plus encore.

Puis un jour nous sommes parfois amenés à dire; tiens, je ne connaissais pas comme çà, j'aurai jamais cru
Pierre a reconnu Jésus comme le Christ le fils du Dieu vivant.
Puis Pierre a été contrarié par un mauvais Esprit à tel point que Jésus
après sa première annonce de sa passion lui dira:
"Satan passe derrière moi"

Nul ne connaît ses amis car le secret est en les hommes Mais ici le secret est Jésus, il parle ouvertement mais peu
comprenne et voit son véritable destin : le destin du fils de Dieu Rédempteur des péchés de l'humanité

Dans ce passage de l'évangile Jean nous relate une partie de la dernière semaine de Jésus avant sa Glorification
Pierre est prêt à donné sa vie pour Jésus, mais quelle vie, la vie de maintenant ou la vie de plus tard

Nous avons tous un peu de Pierre en nous ,
nous sommes prêt à donner lorsque nous ne savons pas de quel don il s'agit



Seigneur Jésus,
tu n'as pas ménagé tes efforts pour nous faire comprendre,
par le témoignage de tes premiers disciples rassemblés autour de toi
lors de ton dernier repas, l'importance unique de ton "passage" définitif au Père,
au terme d'un ministère de descente au milieu de notre monde
pour nous révéler le mystère de Dieu qui nous invite, en toi et par toi,
à partager sa gloire en nous donnant d'avoir part à sa divinité :
aide-moi, aujourd'hui et toujours, à bien me situer face
à cette "Heure" de ton entrée dans la "gloire", qui est le moment suprême
de ton ministère et de ta révélation que "Dieu est amour",
en ne cessant jamais de vivre ton commandement nouveau
de l'amour fraternel "comme tu nous as aimés",
et dont tu as fait le "lieu" permanent où mon existence
pourrait te trahir et te renier, au lieu que de te suivre. AMEN.



différentes sources

«Amen, je vous le dis: l'un de vous va me livrer»

Aujourd'hui l'Evangile nous propose, au moins, trois sujets de réflexion. Le premier c'est que lorsque l'amour envers le Seigneur se refroidit, alors notre volonté cède à d'autres envies là où la volupté semble nous offrir des plats plus agréables au palais mais qui sont en réalité assaisonnés de poisons dégradants et mortels. Nous sommes de nature sensible et il faut veiller à ce que le feu de notre dévotion, que ce soit sentimental ou mental, qui nous maintient unis à Celui, qui nous a tant aimés jusqu'à offrir sa vie pournous, ne diminue pas.

Le deuxième, concerne le choix mystérieux de Jésus quant à l'endroit où il veut célébrer la cène pascale. «Allez à la ville, chez un tel, et dites-lui: ‘Le Maître te fait dire: Mon temps est proche; c'est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples’» (Mt 26,18). Le propriétaire des lieux n'était peut-être pas un des amis proches de Jésus, mais néanmoins il était à l'écoute de son cœur et a dû entendre l'appel du Seigneur. Le Seigneur a dû lui parler dans son cœur —comme Il le fait souvent avec nous— par divers moyens afin qu'Il l'accueille chez lui. L'imagination de Jésus ainsi que son omnipotence, piliers de l'amour infini qu'Il a pour nous, n'ont pas de limites et elles s'expriment toujours de manière adaptée à notre situation personnelle.

Dès que nous entendons son appel nous devons nous “rendre” et laisser de côté nos sophismes en acceptant avec allégresse son message libérateur.C'est comme si quelqu'un se présentait à la porte de la prison et nous invitait à le suivre, comme l'a fait l'Ange avec Pierre en lui disant: «Lève-toi vite (...) et suis-moi» (Ac 12,7).

Le troisième sujet de méditation nous est offert par le traître qui cherche à cacher son crime devant le regard indiscret de l'Omniscient. Adam avait déjà essayé auparavant, ainsi que Caïn, son fils fratricide, mais en vain. Avant de devenir notre Juge, Dieu est notre Père et notre Mère, que n'abandonne pas à l'idée de perdre un de ses enfants. Le Cœur de Jésus se remplit de douleur non pas parce qu'Il a été trahi mais plutôt parce qu'un de ses enfants s'éloigne de Lui définitivement.




Commentaire: Abbé Raimondo M. SORGIA Mannai OP

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. Mercidieu Chery (site web) 07/06/2012

Je suis un catholique, je vis en Haiti, j`aime les chants catholique, je vous félicite pour ce site. Merci

2. www.merciplus.fr (site web) 11/11/2014

Bravo pour cette page pieuse !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.




PRIÈRE pour obtenir des grâces DU SERVITEUR DE DIEU LE PAPE JEAN-PAUL II


Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site