Chapelet de la sérénité

Voici une méditation Mariale pour le dimanche 27 février



Votre Père sait. Méditation pour le 27 février.

Is 49,14-15 ; 1 Co 4,1-5 ; Mt 6,24-34.

Au Nom du Père - du Fils et du Saint Esprit Amen

Esprit de Dieu, embrase nos coeurs du feu de ton amour.
O Marie conçue sans péché,
priez pour nous qui avons recours à vous !
Notre-Dame de la Prière, apprenez-nous à prier !

Je crois en Dieu, le père tout puissant, créateur du ciel et de la terre, et en Jésus-Christ, Son fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité d’entre les morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le père tout puissant, d’où il viendra
juger les vivants et les morts. Je crois au Saint-Esprit, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, à la rémission des
péchés,à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen!



Notre-Père,qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre règne vienne, que Votre volonté soit faite sur terre comme au ciel.Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

En l'honneur du Père pour la grâce de la paix du coeur
Je vous salue Marie, pleine de grâces,le Seigneur est avec Vous.Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de Vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs,maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il.

En l'honneur de Jésus pour la grâce de la joie parfaite, de la santé physique et spirituelle
Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de Vos entrailles, est béni.Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il.

En l'honneur du Saint Esprit pour la grâce de la docilité au souffle divin au service de nos frères
Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de Vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il.

Glória Patri, et Fílio, et Spíritui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper et in sæcula sæculórum. Amen.



1ère dizaine. « Aucun homme ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent.» Pour Jésus, il est clair que nous sommes au service de quelqu’un ; nous sommes serviteurs, voire même esclaves, au sens où Paul emploie ce mot : « Serviteur du Christ Jésus ». Notre vie est donnée, et elle ne peut être donnée qu’à un seul maître. Jésus nous met en garde contre le danger imperceptible de servir l’Argent comme un Maître, au même titre que Dieu. Demandons la grâce de n’être attaché qu’à Dieu seul.

2ème dizaine.« Ne vous faites pas tant de souci pour votre vie, au sujet de la nourriture, ni pour votre corps, au sujet du vêtement. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture et le corps plus que les vêtements ?» L’attachement à l’Argent comme à un Dieu s’enracine dans le souci permanent pour la vie réduite à sa dimension terrestre : la santé, le vêtement, la diététique, la météo, la maison. La vie n’est-elle donc que cela ? Les évangiles sont très discrets sur la vie de la sainte Famille, et du groupe des Douze. N’ont-ils pas vécu la pauvreté et l’abandon au Père ?
3ème dizaine. « Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : « Qu’allons-nous manger ? » ou bien « Qu’allons-nous boire ? » ou encore :« Avec quoi nous habiller ? » Tout cela les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin. » Au fond, le souci pour les choses matérielles, qui devient un tracas, une source d’inquiétudes, est un manque de foi en la paternité divine. Jésus ne dit pas qu’il ne faut pas s’occuper des questions matérielles de la vie ; il affirme qu’il faut le faire dans un esprit de foi et d’abandon au Père, qui pourvoit à tous nos besoins. Avec Marie, remettons-nous au Père.

4ème dizaine. « Cherchez d’abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroït. Ne vous faites pas tant de souci pour demain : demain se souciera de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine.» La marque d’une vie conduite par une foi vivante, c’est qu’elle cherche à se soumettre au Règne de Dieu, à sa Seigneurie, jusque dans les choses matérielles. Dieu est aimé et servi en premier. Sa sainteté rayonne et pénètre toute notre vie. Demandons à la Vierge Marie d’être pour nous un modèle et une aide sur ce chemin d’abandon.

5ème dizaine. « Jérusalem disait : « Le Seigneur m’a abandonnée, le Seigneur m’a oubliée. » Une femme peut-elle oublier son petit enfant, ne pas chérir le fruit de ses entrailles ? Même si elle pouvait l’oublier,moi, je ne t’oublierai pas. Parole du Seigneur tout-puissant. »Trop de chrétiens pensent que Dieu n’a rien à voir avec les aspects matériels, « terre à terre » de notre vie. Pour eux, il n’est pas possible que Dieu s’en occupe. Par leur façon d’être, ils proclament sans le vouloir : « Le Seigneur m’a abandonnée, le Seigneur m’a oubliée.» Mais l’amour divin est celui d’un père et d’une mère à la fois. Accueillons avec un cœur ouvert l’Amour de Dieu tel qu’il veut se donner.


avec l'aimable autorisation du P. Dominique AUZENET,
http://charismata.free.fr



Prière finale
La Prière de la Sérénité
écrit par des moines du Moyen Age


Si, dans ta vie, un jour tu devais pleurer,
Te sentant bien seul, loin de ceux que tu as aimés,
Dis toi bien qu’il y aura toujours quelqu’un qui te montrera le droit chemin.

Écoute ces mots, car moi qui te les dis, je n’ai pas toujours été ce que je suis.
J’ai connu bien des pleurs, des paniques,et des misères,
Alors récite avec moi cette prière.


Mon Dieu donne-moi la sérénité
d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.
Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d’en connaître la différence.


Tu devras aussi te prendre en main,
Si tu veux changer ton destin,
Laisse de côté les choses qui te détruisent,
Tu auras alors de belles surprises.

Pour toi, chaque jour deviendra ensoleillé,
Ton coeur s’ouvrira à l’amour.
Ne vis qu’un jour à la fois si tu veux en profiter,
Et tu seras heureux pour toujours


Mon Dieu donne-moi la sérénité
d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.
Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d’en connaître la différence


Quand ma patience est à bout, aide-moi à la retrouver.
Apprends-moi à faire face aux difficultés avec calme et sérénité.
Lorsque, je suis à court de réponses vives et d’explications intelligentes,
Permets que cesse le flot de questions, au moins pendant un court moment.

Mon Dieu donne-moi la sérénité
d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.

Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d’en connaître la différence

Et quand j’ai l’impression que les journées sont trop brèves
pour que je puisse accomplir toutes les tâches qui m’attendent,
Fais au moins que je trouve le temps de faire le plus important,
le temps d’écouter, le temps d’aimer et le temps de rire aussi.


Mon Dieu donne-moi la sérénité
d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.
Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d’en connaître la différence.
 

 



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.




PRIÈRE pour obtenir des grâces DU SERVITEUR DE DIEU LE PAPE JEAN-PAUL II


Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×