Evangile du jour

Seigneur, que ta parole éclaire mon intelligence, qu'elle guide mon discours et qu'elle mûrisse dans mon coeur !


Homélie du Frère Michel MORIN



L'homme est-il un arbre ?





La guérison de cet aveugle de Bethsaïde peut nous sembler un petit peu cocasse. C'est probablement dans l'évangile le seul miracle où le Christ
s'y soit repris à deux fois. Il ne faut pas pourtant penser que s'Il a fait une seconde fois ce geste d'ouvrir les yeux de l'aveugle, c'est
parce que la première fois ce n'était pas convenablement fait. Il peut y avoir deux interprétations de ce texte de ce miracle.



La première est celle-ci. Le Christ, Dieu, par sa révélation est venu rencontrer les hommes au moment de la première Alliance. Il est venu déjà les toucher de sa grâce. Il a pris Abraham par la main, l'a fait sortir de son village pour le mener sur une autre terre. Il a pris le peuple et Moïse
par la main pour les faire sortir d'Egypte et les conduire vers une autre terre, vers la terre promise. Cette première Alliance n'était pas totalement claire, puisque, comme le dit saint Paul, "les réalités divines étaient données comme en figure." Et ces figures, c'était peut-être comme des arbres pour cet aveugle où tout n'était pas définitivement clair et où la compréhension des choses
de Dieu n'était pas encore totalement achevée.



Le second geste de Jésus correspond à la venue du Christ Lui-même qui apporte la lumière, Lui qui vient dans le monde pour dissiper toutes les ténèbres et pour révéler à l'homme les choses de Dieu et les choses de l'homme, telles qu'elles sont.

Il y a
une seconde interprétation, peut-être plus proche de nous, mais qui n'est pas séparée de la première. Chacun, dans notre vie, nous avons été déjà touchés par la grâce de Jésus. Le Christ nous a pris par la main et nous a fait sortir de notre village, au jour de notre baptême. Nous
avons été emmenés vers Lui, hors du village, hors du péché, hors de cette vie qui nous voile la véritable présence de Dieu. Et le Christ
reviendra pour que sa gloire nous illumine totalement, pour que sa gloire éclaire totalement nos yeux, notre regard, notre connaissance. Alors, nous verrons nettement, et nous verrons de loin. Nous verrons totalement sans trace de ténèbres ou d'imperfection.



Mais entre temps, comme cet aveugle, nous voyons les gens comme des arbres. C'est vrai que, souvent notre regard sur les autres est très partiel. Nous les voyons à partir de nos ténèbres plus qu'à partir de la lumière qui nous a été donnée et nous les traitons comme des bûches, comme des soliveaux en nous disant, au fond, ils ne sont pas tout à fait des hommes, particulièrement et personnellement. Cela c'est notre regard, mais il manque à ce regard le regard de Dieu. Et c'est lorsque nos yeux seront totalement remplis de la lumière, de la connaissance, de la gloire et de la présence de Dieu que nous le verrons, Lui, tel qu'II est, et que nous verrons les autres et nous-mêmes, tels que nous sommes, c'est-à-dire des gens, des hommes, des fils de Dieu et pas simplement des êtres qui nous trimballons dans ce monde de façon déracinée comme des arbres qui se promèneraient, qui se trimballeraient déracinés.


Que cet évangile nous aide à demander la lumière du Christ pour que nous puissions connaître les réalités qu'Il est venu nous révéler dans la lumière la plus grande, la plus lumineuse, de façon à ce que nous puissions voir de près qui est Jésus-Christ, qui sont nos frères et qui sommes-nous, nous-mêmes, pour que cette connaissance de Dieu nous remplisse et que nous ne marchions pas trop à tâtons, en prenant les autres et nous-mêmes et le monde pour ce qu'il n'est pas aux yeux de Dieu.

AMEN


Nous aujourd'hui
La main de Dieu agit dans nos vies sans cesse. Il est notre maître, notre guide. Il sait mieux que nous ce dont nous avons besoin et il désire ardemment notre bien. Si nous avons cette certitude, nous verrons tous les évènements de la vie à la lumière de l’amour du Christ. Même nos difficultés, nos souffrances prendront alors un autre sens : elles deviendront signes de l’amour de Dieu agissant dans notre vie.

  • L'homme qui avait été aveugle était venu à la guérison graduellement et avec effort. Je prends le temps de la méditation (silence) pour laisser Jésus me donner "la vue" et le "regard" de l'Amour -pour l'amour du prochain
  • Beaucoup de gens dans les évangiles sont menés à Jésus par d'autres. J'amène à Jésus ceux qui sont dans le besoin,par la prière, l'écoute...

Vierge Marie, apprenez-moi à vivre à la lumière de la foi. Rappelez-moi constamment à chercher Dieu et à garder les yeux de mon âme fixés sur lui.


d'aprés différentes sources dont :
http://moinesdiocesains-aix.cef.fr/

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire




PRIÈRE pour obtenir des grâces DU SERVITEUR DE DIEU LE PAPE JEAN-PAUL II


Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site