ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique.

Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique.
Lc,8,21

 


Un peu de catéchèse : Écouter la Parole de Dieu

  • C'est la volonté de Dieu que de nous parler par sa Parole. Sa Parole a une mission à accomplir
    :
    « Demême que la pluie et la neige descendent des cieux et n'y retournent pas sans avoir arrosé laterre, sans l'avoir fécondée et l'avoir fait germer pour fournir la semence au semeur et le pain à manger, ainsi en est-il de la parole qui sort de ma bouche, elle ne revient pas vers moi sanseffet, sans avoir accompli ce que j'ai voulu et réalisé l'objet de
    sa mission » (Is 55,10-11).

  • Si nous désirons – avant toute chose – faire la volonté de Dieu, il nous faut d'abord la comprendre

  • Pour cela, apprenons à écouter ce qu'il a à nous dire par sa Parole

  • Pour bien l'écouter, il y a quelques clés importantes à repérer 

    •  a) Croire en cette Parole

  • Si Jésus est vivant ressuscité, si Dieu est Amour et miséricorde, s'il veut notre bonheur éternel, croyons qu'il sait mieux que nous ce dont nous avons besoin !
  • Croyons qu'il désire infiniment respecter notre liberté de le choisir ou pas, et donc qu'il ne veut en
    aucune manière s'imposer à nous.
  • Mais croyons qu'en tout cas, il a quelque chose à nous dire..... et qu'il ne cesse de nous parler !
b)Réunir les conditions de l'écoute : le silence

Dans ce siècle de confusion, de bruit, d'agitation, de dispersion, il est dure de faire silence. Pourtant,le silence, tant intérieur qu'extérieur est absolument nécessaire.Il y a une nuance entre écouter et entendre. On entend beaucoup de choses (sans y faire attention), on en écoute attentivement beaucoup moins.
  • Le silence extérieur nécessite de s'isoler un minimum (ce n'est pas devant ma télé, ni en écoutant mon MP3 que je vais entendre la Parole).Le silence intérieur est plus délicat à obtenir. Il faut se confier à Dieu et lui confier toutes nos dispersions.


c) Connaître les difficultés pour les surmonter

Tentation du « j'ai déjà entendu ». La répétition est une richesse. Réentendre un texte déjà bien connu n'est jamais une perte de temps, on a toujours quelque chose de nouveau à y trouver Tentation du « c'est par pour moi ».
  • Certains textes sont durs à comprendre. Prions l'Esprit d'intelligence qu'il nous éclaire, et nous comprendrons ce que nous avons à comprendre, en temps et en heure, selon la volonté de Dieu.

  • Tentation de la boulimie de paroles. Cherchons la qualité et non la quantité. Rester des mois sur un verset qui nourrit, est plus profitable que de lire toute la Bible sans rien en retirer
d) Écouter de manière active et progressive

Faisons la vache. La vache broute l'herbe. Puis elle s'installe, et rumine pendant desheures. Il nous faut lire et relire, et encore relire. Il faut méditer, et encore méditer. Tout l'être est concerné (le corps, le cœur, l'intelligence).
  • La Parole elle-même fait son travail en nous et vient combler les brèches, laissons-la faire

« Vivante, en effet, est la parole de Dieu, efficace et plus incisive qu'aucun glaive à deux tranchants, elle pénètre jusqu'au point de division de l'âme et de l'esprit, des articulations et des moelles, elle peut juger les sentiments et les pensées du cœur » (He 4,12).

e) Savoir comment lire

Chaque jour on nourrit son corps. Cela n'est remis en question par personne. Et bien chaque jour, nous devons nourrir notre âme. La Parole de Dieu est nourriture. Lisons un peu chaque jour (même un petit passage).

  • On peut lire les textes de la messe du jour.

  • On peut aussi lire un Évangile en continu, d'un bout à l'autre (par exemple saint Matthieu ou saint Luc). Lire ensuite de livre des Actes des Apôtres (se lit comme un roman).

  • Avant chaque temps de lecture de la Parole, prier l'Esprit Saint qu'il nous éclaire et nous aide à la comprendre et à l'aimer.

  1. Un peu de catéchèse : Garder la Parole de Dieu

Après avoir écouté la Parole, il s'agit de la garder, pour éviter qu'elle n'entre par une oreille et ressorte par l'autre.Déjà le peuple d’Israël avait le souci de garder précieusement la Parole du Seigneur et de la transmettre :

« Écoute,Israël : le Seigneur notre Dieu est le seul Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton pouvoir. Que ces paroles que je te dicte aujourd'hui restent dans ton cœur ! Tues répéteras à tes fils, tu les leur diras aussi bien assis dans ta maison que marchant sur laroute, couché aussi bien que debout ; tu les attacheras à ta main comme un signe, sur ton front comme un bandeau ; tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes » (Dt 6,4-9).

La Vierge Marie elle-même peut nous apprendre à le faire, demandons-lui de nous faire grandir dans l'amour du Verbe de Dieu :« Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur » (Lc 2,19).

Enfin, Jésus lui-même promet à celui qui l'aime et qui garde sa Parole, de venir habiteen lui : « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma Parole, et Mon Père l'aimera, et nous viendrons vers lui, et nous ferons notre demeure chez lui » (Jn 14,23).

  • La Parole de Dieu est nourriture, nourrissons-nous en : « Quand tes paroles se présentaient, je les dévorais ta parole était mon ravissement et l'allégresse de mon cœur » (Jr 15,16).
  • Si donc nous désirons que Dieu lui-même habite en nous, repérons quelques points qui pourront nous aider à garder sa Parole :
a) L'apprendre par cœur

  • Des générations de premiers chrétiens n'avaient d'autres moyens que d'apprendre par cœur les Paroles qu'on leur transmettaient, et qu'ils transmettaient à leur tour.
  • Certains versets ou certaines paroles de l'Écriture nous ont peut-être touché d'une particulière, apprenons-les par cœur, ils nous cesseront de nous nourrir.
b) Afficher la Parole
  • « Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes » (Dt 6,9). Si telle parole me parle et me nourrit, je peux la réécrire sur un bout de papier et l'afficher sur mon bureau, mon coin de prière, dans mon agenda
    etc...
  • Un très bon exercice consiste à recopier certains passages de la Bible (par exemple,prendre le temps de recopier tout un chapitre, ou tout un Évangile, c'est tout sauf du temps perdu).
c) Carnet à Paroles

  • Les petits carnets sont indispensables, ils aident notre mémoire souvent défaillante. Ils nous permettent de reprendre les paroles reçues afin de les méditer, ils nous permettent de mettre en lumière les différentes étapes de notre vie spirituelle, ils nous permettent de faire des liens entre différents thèmes de l'Écriture qui peuvent se recouper etc...
d) Partager la Parole
Un des meilleurs moyens de garder la Parole, précisément, c'est de ne pas la garder pour soi seul. Il faut la partager, la proclamer, l'annoncer, en témoigner etc... Avec des amis, des proches, en groupe de partage, groupe de prière, sur des blogs... La partager avec d'autres, permet de mieux la vivre et de mieux l'intégrer.
  • Un peu de catéchèse: Mettre en pratique la Parole de Dieu

  • Une fois que la Parole de Dieu est bien écoutée et bien gardée, il faut encore la mettre en pratique, car celui qui écoute mais qui ne met pas en pratique est comme celui qui a construit sa maison sur du sable (cf. Lc 6,47-49)...Mais celui qui écoute, accueille la Parole et la met en pratique, porte beaucoup de fruit : « Le semeur, c'est la Parole qu'il sème(...). Il y a ceux qui ont été semés dans la bonne terre : ceux-là écoutent la Parole, l'accueillent et portent du fruit » (Mc 4,14-20).
a) Faire la volonté de Dieu procure le bonheur

Mettre en pratique la Parole est la volonté de Dieu sur chacun d'entre nous, et seulement cela peut nous procurer le bonheur. En effet,accomplir ainsi sa volonté fait de nous des fils du Père, dans le Fils : « Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique » (Lc8,19). En d'autres termes, faire la volonté de Dieu, c'est écouter et mettre en pratique sa Parole, et ainsi devenir des frères de Jésus, et donc des enfants de Dieu – ce pour quoi nous sommes créés.

Il faut prendre très au sérieux cette Parole : « Mettez la Parole en pratique. Ne soyez pas seulement des auditeurs qui s'abusent eux-mêmes ! Qui écoute la Parole sans la mettre en pratique ressemble à un homme qui observe sa physionomie dans un miroir. Il s'observe, part, et oublie comment il était. Celui, au contraire, qui se penche sur la Loi parfaite de liberté et s'y tient attaché, non pas en auditeur oublieux, mais pour la mettre activement en pratique, celui-là trouve son bonheur en la pratiquant » (Jc 1,22-25).

b)Un chemin de conversion

  • Mettre la Parole en pratique n'est pas toujours facile, mais c'est toujours concret. Cf. par exemple : « Eh bien ! moi je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent » (Mt 5,44).
  • Mettre en pratique la Parole de Dieu engage à une réelle conversion. Tout les jours nous sommes appelés à nous convertir,c'est-à-dire à changer notre cœur pour nous mettre à la suite du Christ Jésus.
  • Ce chemin ne se fait pas sans difficultés, sans renoncements et parfois sans souffrances. Se mettre à la suite de Dieu est très engageant, Jésus nous l'a dit : « Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renie lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive » (Mc 8,34).
  • Mais il a également dit qu'il est le « Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14,6). Donc nous sommes assurés d'être sur le
    bon chemin, si nous choisissons de se mettre à sa suite, par l'écoute et la mise en pratique de sa Parole.
c) Le plus grand commandement

  • S'il fallait trouver une et une seule Parole à garder et à mettre en pratique, laquelle prendrions-nous ? À vrai dire, il y a un commandement divin qui traverse toute la Bible, qui est universel et inconditionnel et qui englobe
    tous les autres commandements : c'est le commandement de l'amour

  • Un Maître de la Loi pose cette question à Jésus : « Maître, quel est le plus grand commandement de la Loi ? Jésus lui dit : ''Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit'' : voilà le plus grand et le premier commandement. Le second lui est semblable : ''Tu aimeras ton prochain comme toi-même'' » (Mt 22,36-39).
  • Ce double commandement d'amour englobe tout et résume parfaitement tout l'enseignement de Jésus.

  • Si nous voulons être ses disciples, c'est-à-dire marcher avec Lui, à sa suite, il nous faut alors vivre la charité en actes, c'est-à-dire qu'il nous faut aimer sans conditions. « Aimer Dieu de toute la force de notre cœur et lui sauver des âmes afin qu'il soit aimé », tel était le programme de Sainte Thérèse de Lisieux.
  • Le meilleur moyen de mettre la Parole de Dieu en pratique, c'est donc d'aimer.
  • Entrée dans l’oraison : après un signe de croix, me mettre en présence de Dieu. M’offrir entièrement à Dieu. Invoquer l’Esprit-Saint.

    Demande :demander une grâce au Seigneur, comme par exemple, un plus grand amour pour Lui, une plus grande foi, plus de persévérance dans l’oraison...

    Prendre le passage de la Parole de Dieu ou le texte,le lire lentement, plusieurs fois. Me représenter la scène, la contempler. Regarder les personnes agir, entendre ce qu’elles disent...M’arrêter là où j’y trouve de l’intérêt, du goût.

    Dialogue avec le Seigneur :prendre le temps de me confier au Seigneur. Exprimer ma parole en réponse à sa Parole. Lui parler comme un ami parle à son ami. Lui demander conseil. Le remercier, l’adorer, le louer. Faire silence et l’écouter.

    Terminer le temps de prière en récitant une prière comme le Notre Père
    .




  • d'aprés différentes sources dont
    http://catho-jm.over-blog.com/article--ecouter-garder-et-mettre-en-pratique-la-parole-de-dieu-4-43645681.html

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire




PRIÈRE pour obtenir des grâces DU SERVITEUR DE DIEU LE PAPE JEAN-PAUL II


Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site