l'Eglise

Le Christ a aimé l'Eglise et s'est livré pour elle... Il voulait se la présenter toute resplendissante, sans tâche ni ride mais sainte...
Ep5 ,25


La première réalité de l'Eglise, c'est qu'elle se sait aimée du Christ et cela seul peut la rendre rayonnante: elle est signe de la tendresse et de la justice de Dieu.
L'image de l'Eglise resplendissante est présentée ici comme une épouse toute belle dans son corps. Il s'agit d'une métaphore ! L'Eglise resplendissante est celle qui n'a ni tache ni ride. Tache peut se comprendre comme signe de
laideur, ride comme signe de vieillissement et de sénilité. Au sens métaphorique l'une et l'autre expression indiquent les défauts moraux, le péché. Par son amour nuptial rédempteur le Christ fait donc en sorte que l'Eglise devienne sans péché, mais aussi qu'elle reste éternellement jeune.

L’offrande que le Christ a faite de sa vie pour notre rédemption exprime aux yeux de Paul le don d’amour que Dieu nous a fait dans son Fils : Le Christ a aimé chacun de nous comme un Époux! Le Christ, lui, a pris notre place alors que nous étions « des impies »,et cela, pour Paul, c’est « la preuve que Dieu nous aime », qu’il nous aime sans attendre que nous soyons aimables. « Le Christ a aimé l’Église et s’est livré pour elle. »



Dans sa passion, le Christ m(nous)'a aimé personnellement et a donné sa vie pour moi (nous): C’est là le mystère de l’Église. Le Christ a aimé chacun de nous comme un Époux et il est venu chercher, en chacun de nous nommément, l’Épouse infidèle.
À la base de la vie de l’Église, il y a donc cette relation mystérieuse de l’amour gratuit de Dieu qui nous rejoint chacun personnellement dans la passion de son Fils. Par sa Pâque, le Christ a créé entre nous et lui un lien d’ordre à la fois personnel et communautaire, qui est indestructible et" Rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté dans le Christ Jésus notre Seigneur» (Rm 8, 39).Ce lien, c’est le mystère de l’Église : Ce n’est pas d’entrée de jeu que nous sommes le Corps du Christ, nous le devenons parce que le Christ, en nous aimant, a fait de nous son Épouse, laquelle ne fait qu’une seule chair avec lui.
La vie donnée du Christ est livrée pour tous les chrétiens afin qu’ils deviennent eux-mêmes une offrande d’amour sanctifiée par l’Esprit Saint.

L’Église c’est la charité de Dieu communiquée par le Christ et suscitant chez tous ses membres la réponse d’amour de l’Épouse à l’Époux. Sainte Thérèse nous en parle:
« La charité me donna la clé de ma vocation. (…) Je compris que l’Église avait un cœur et que ce cœur était brûlant d’amour. Je compris que l’amour seul faisait agir les membres de l’Église, que si l’amour venait à s’éteindre, les apôtres n’annonceraient plus l’Évangile, les martyrs refuseraient de verser leur sang… Je compris que l’amour renfermait toutes les vocations. Ma vocation, enfin je l’ai trouvée, ma vocation c’est l’amour… Dans le cœur de l’Église, je serai l’amour. »



Aimons l'Eglise ; C'est elle qui, à travers les siècles, nous a portés dans la foi et nous a enfantés dans la joie et la douleur. C'est elle
qui nous a nourris. Et combien sommes- nous à grandir en son sein dans l'ingratitude ou l'indifférence '?

Aimons l'Eglise, parce que le Christ l'a aimée et s'est livré pour elle; aimer l'Eglise comme le Christ l'aime aujourd'hui, c'est travailler à ce qu'elle soit comme il la veut.

« Faisons Église où l’on aime être ensemble, se retrouver. Qu’il y ait du bonheur à vivre ensemble.
Faisons Église où l’on peut respirer, dire ce que l’on pense, tout simplement, sans se
faire exclure et sans exclure ceux qui pensent autrement.

Faisons Église dont le peuple dira, non pas : ‘Voyez comme ils sont organisés’, mais ‘Voyez comme ils s’aiment !’.
Faisons Église où l’audace de faire du neuf sera plus forte que l’habitude de faire toujours comme avant.
Faisons Église où le plus simple des frères, celui qui ne sait ni lire, ni écrire, comprendra ce que l’autre dira.
Faisons Église où les richesses des uns, le savoir des autres n’éloignent personne, mais sont au service de tous.
Faisons Église où chacun pourra prier dans sa langue, s’exprimer avec sa culture et exister avec son histoire.
Faisons Église où l’Esprit Saint pourra s’inviter de temps en temps parce
que tout n’aura pas été prévu, réglé, décidé à l’avance ».

Faisons Église.....

d'aprés différentes sources


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire




PRIÈRE pour obtenir des grâces DU SERVITEUR DE DIEU LE PAPE JEAN-PAUL II


Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×