Le désir des humbles

Le désir des humbles, tu l'écoutes, Seigneur, tu affermis leur coeur, tu tends l'oreille.Ps,10,17

 



Le désir des humbles, tu l'écoutes,

Seul l’humble représente loyalement le Christ. Tout l'Evangile indique clairement que Jésus accepte tout ce qui lui arrive,non pas en raison du destin ou d’une quelconque fatalité, mais parce qu’il le décide. Il sait ce qui va se passer. Il connaissait le coût du rachat des hommes et il était disposé à le payer. Le Christ choisit de mourir. « Je donne ma vie...personne ne me la prend, mais je la donne de moi-même ».(Jean 10,17) L’exemple d’une fidélité parfaite, née d’une humilité profonde, est manifeste dans la passion et la mort du Seigneur. Ce type de fidélité est capable de conquérir tout le mal du monde et donne la garantie que le bien vaincra toujours. Comme ambassadeurs du Christ, nous, les chrétiens, sommes dans le monde comme témoins du Christ. Nous parlons pour lui, nous agissons en son nom, et nous honorons Dieuseulement si nous agissons avec une vraie humilité de coeur. Sans vraie humilité, on ne peut pas être un ambassadeur fidèle du Christ et de son message.

Seigneur, comme je suis prompt à t’offenser ! Avec quelle vulnérabilité tu nous présentes ton coeur pur ouvert pour nous aimer et prêt à être déçu par notre manque de réponse à ton amour ! Mais combien plus rapide tu es à nous pardonner ! Enseigne-moi l’humilité pour que mes paroles, mes actions et mes oeuvres ne t’offensent plus jamais. Amen.

Chemin de carême : avec Marie vivre l'humilité

Etre humble avec les autres c’est savoir les écouter , c’est savoir les accepter tels qu’ils sont . C’est mettre en pratique cette parole de Jésus

Etre humble c’est placer les autres avant soi même; c’est aimer l’autre avant nous mêmes .

Etre humble c’est également venir en aide à celui qui est en difficulté sans le juger, sans le condamner

La famille est le premier lieu ou l’on apprend normalement le respect de l’autre et l’humilité , dans la vérité et l’obéissance . Les enfants ainsi doivent obéissance et respect à leurs parents , et chacun des
membres de la famille doit respecter l’autre et lui demande pardon lorsqu’il en est besoin . Généralement , on limite cette démarche de pardon aux enfants , mais les parents aussi doivent savoir reconnaître leurs erreurs envers leurs enfants et savoir s’en excuser . Cela s’appelle vivre en vérité , en confiance , et n’a rien à voir avec le fait de « s’écraser » ou de « perdre la face » comme certains pourraient le dire .

La fidélité du mariage demande aussi de l’humilié ,
dans le respect du conjoint … même s’il y a apparemment mieux à l’extérieur ! Vivre l’humilité chrétienne c’est aller au bout de cette dimension !

Vivre l’humilité c’est bannir l’orgueil de notre vie , mais savons nous toujours reconnaître les marques d’orgueil en nous ?

En voici quelques points de repères attribués à Mgr Escriva de Balaguer dans la revue le sillon :

Laisse-moi te rappeler quelques signes évidents, entre autres, du manque d'humilité :

— penser que ce que tu fais ou dis vaut plus que ce que disent ou font les autres
— vouloir toujours avoir gain de cause ;

— discuter sans raison ou, quand tu as raison, insister avec entêtement et de manière désagréable ;

— donner ton avis sans qu'on te le demande et sans que la charité l'exige ;
— mépriser le point de vue des autres ;

— ne pas considérer que tes dons et qualités te sont prêtés ;

— ne pas reconnaître que tu es indigne de tout honneur et estime, même ceux qui viennent de la terre que tu foules et des choses que tu possèdes ;

— te citer comme exemple dans les conversations ;

— parler mal de toi-même, pour que l'on se fasse une bonne idée de toi ou que l'on te contredise ;

— t'excuser lorsqu'on te réprimande ;

— cacher à ton Directeur quelques fautes humiliantes, pour qu'il ne modifie pas la bonne opinion qu'il a de toi ;

— écouter avec complaisance ceux qui te louent, ou te réjouir que l'on ait bien parlé de toi ;
— t'attrister que d'autres soient plus estimés que toi ;

— te refuser à réaliser des tâches subalternes ;

— chercher à te singulariser ou désirer le faire ;

— glisser dans la conversation des paroles élogieuses à ton égard ou qui laissent entrevoir ton intégrité, ton intelligence ou ton adresse,

ta réputation professionnelle... ;
— avoir honte parce que tu manques de certains biens...

 

L’humilité se vit dans la prière , la foi , l’obéissance , la chasteté, la mortification, la pénitence ! Dans la prière , nous nous adressons à Dieu reconnaissant sa supériorité et notre immense besoin de lui . Par la foi , nous vivons l’humilité de notre raison qui doit admettre ce qu’elle ne comprend pas. Dans l’obéissance nous nous mettons sous la dépendance de quelqu’un d’autre en renonçant à notre volonté propre . Dans la chasteté , nous limitons notre « chair » au profit de notre esprit , qui pourra dès lors mieux se tendre vers Dieu ! Par la mortification et la pénitence nous marquons la reconnaissance du regret de nos fautes et notre besoin d’être purifiés au travers de chacun de nos sens .

Vivre l’humilité c’est aussi accepter que le Christ nous lave les pieds ! ( c’est à dire qu’il nous lave de toute souillure) Nous devons apprendre comme St Pierre à accepter cela dans notre vie, c’est à cette condition que nous mêmes nous deviendrons aussi capables de laver les pieds aux autres en toute humilité , en toute vérité et charité !

Etre humble, c’est lâcher prise et laisser faire les choses. Il faut oublier le « je » et le « moi » Il faut devenir principalement écoute et service des autres .


Pour apprendre à vivre l’humilité il faut aussi savoir accepter les
humiliations que nous réserve la vie et tous ceux qui nous entourent . Comment grandir dans l’humilité ?

D’abord accepter de se mettre à l’écoute de la parole de Dieu , donc nous engager à la lire régulièrement et à l’appliquer en tout et pour tout dans le quotidien de notre vie . Ensuite prendre le temps quotidiennement de faire la vérité devant Dieu de ce qu’a été réellement notre journée , demander pardon pour toutes nos fautes, nos manquement s et nous engages à réparer concrètement et sans retard ce qu’il est possible de réparer (c’est ce que l’on appelle faire son examen de conscience). L’humilité implique que nous soyons profondément vrai avec Dieu , avec nous mêmes et avec les autres !

L’humilité n’est pas un trait de caractère , c’est une grâce de Dieu ,une grâce de conversion permanente , qu’il nous faut toujours demander car ici bas nous n’aurons jamais fini d’y grandir ! Celui en effet qui se croit humble , a déjà commis en son cœur l’orgueil de se croire mieux que les autres ! L’humble véritable , se voit perpétuellement pécheur ,pécheur aimé et pardonné aussi perpétuellement ! il découvre de plus en plus sa misère et la miséricorde infinie de Dieu !
le premier critère de l’humilité est le renoncement à la volonté propre , pour ne vivre que de celle de Dieu ! Ce renoncement à la volonté propre se manifestera dans la vie non seulement par rapport à la parole de Dieu mais aussi par rapport à toute autorité surtout l’autorité religieuse . L’obéissance est signe d’humilité , quand elle se fait de plein cœur et donc sans aucun murmure , sans aucune arrière pensée .


Ensuite l’humilité se marque dans la capacité de pardonner et de demander pardon . Généralement il nous est plus facile de pardonner car nous sommes quelque part en situation de force ou de supériorité vis à vis de celui à qui nous devons pardonner , mais sommes nous tous aussi courageux pour aller demander pardon du fond de notre cœur et sans essayer de nous trouver des circonstances atténuantes auprès des autres ?Sommes nous prêt

s à tout pardonner ? Sommes nous prêts à demander pardon pour tout ?


Fruits de l’humilité

L’humilité vraie nous rend heureux et en paix avec nous mêmes, avec les autres et avec Dieu .

L’humilité vraie nous attire la grâce de Dieu , la force de vivre selon sa parole et de résister ainsi au mal :Dieu résiste aux orgueilleux, mais il donne sa grâce aux humbles

En fait plus une âme est humble et plus elle devient lumière pour les
autres : l’humilité rend digne de confiance , car elle est la route de l’écoute de l’autre , de la compréhension , de l’entraide , l’humilité ne juge pas , elle relève !


Plus encore l’humilité est l’élément nécessaire pour grandir dans toutes les autres vertus ! on a besoin de l’humilité pour grandir dans l’amour , on a besoin de l’humilité pour persévérer dans la fidélité , on a besoin de l’humilité pour vivre la vérité dans la prière …..etc .

Marie devant la grandeur de l’annonce de Dieu, ne fait aucun retour sur elle même ,elle rend grâce à Dieu et s’inclinant se situe tout de suite en parole et en acte en tant que « servante du Seigneur »: o Marie apprends nous à vivre l'humilité

Le désir des humbles, tu l'écoutes, Seigneur, tu affermis leur coeur, tu tends l'oreille.

 

d'aprés différentes sources dont
http://fraternitemariemeredelesperance.e-monsite.com/rubrique,humilite-2,1459952.html

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.




PRIÈRE pour obtenir des grâces DU SERVITEUR DE DIEU LE PAPE JEAN-PAUL II


Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×