la joie

Evangilede Saint Jean 16, 20-23a

Au départ de Jésus, les disciples ont connu la souffrance; ils se sont sentis abandonnés et seuls. Mais bien vite, ils ont retrouvé leur Seigneur dans le Souffle d'amour qu'il leur a laissé. Ils saisiront alors que la souffrance peut devenir source de vie : elle sera comme la douleur de la femme qui enfante. "La souffrance est le fil dont sont tissées nos plus grandes joies", dira le père de Lubac, dans un de ses "Paradoxes". Qui de nous n'a pas un jour expérimenté, à son profit, ce paradoxe, pour connaître cette joie que personne ne peut nous ravir ? Il reste, à nous les disciple de Jésus, à témoigner de cette joie.

Viens Esprit Saint envoie du haut du Ciel un rayon de ta lumière

Que vienne sur nous l'Esprit de Pentecôte pour nous entraîner sur ce chemin, qui va élargir notre coeur à la dimension de celui de Jésus ! C'est lui, Jésus, le Chemin qui le premier nous a enfantés à la vraie vie dans la douleur de sa Passion. (BG)

amen ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.




PRIÈRE pour obtenir des grâces DU SERVITEUR DE DIEU LE PAPE JEAN-PAUL II


Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×